Alerte grand froid en Suisse, solidarité et vigilance envers nos aînés

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore uit magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris [...]

Les personnes âgées ressentent moins le froid environnant, et leur capacité à équilibrer et contrôler leur température corporelle est réduite.

Les personnes âgées, en état de maladie chronique et consommant une quantité importante de médicaments, sont plus vulnérables au froid.

Les personnes âgées souffrant d’un état d’alimentation faible sont plus vulnérables au froid.

Les personnes âgées buvant trop peu ont tendance à se déshydrater également en hiver.

Les personnes âgées vivant seules peuvent avoir des difficultés à chauffer leur maison et s’occuper d’eux-mêmes (s’habiller, manger, boire etc.) et se trouvent donc plus en danger face au froid.

Souvent, les personnes âgées vivant seules tombent chez elles et restent longtemps allongées sur le sol froid, cette situation peut entraîner une hypothermie grave.

C’est pourquoi il est recommandé de vérifier, en plus de ce qui a été susmentionné, que les actions suivantes soient réalisées :

Conserver un lien et faire en sorte que les membres de la famille, les amis, les voisins ou les bénévoles rendent visite aux personnes âgées – au moins une fois par jour.

Vérifier que les coordonnées personnelles de la personne âgée seule (nom, adresse et numéro de téléphone) soient entre les mains des services sociaux à proximité de son domicile, afin de lui apporter assistance en cas de besoin et pour des visites régulières.

Actualités
Suivez-nous sur Facebook